GUETHARY SURF : LE REVE DE GUILHEM

louer des skis au glacier3000

GUILHEM crĂ©ateur de rĂȘves… 

 

Voici venu le moment de notre visite annuelle chez un shaper original (artisan-fabricant de planches). En effet, comme chaque Ă©tĂ©, lors de ses surf trips estivaux la DPM Crew profite d’aller interviewer un de ces crĂ©ateurs de rĂȘves qui nous interpelle par la qualitĂ© de ses produits. Cette annĂ©e le focus se concentre sur le dĂ©nommĂ© Guilhem Rainfray.

 

Il est avant tout une « piĂšce maĂźtresse de l’histoire du surf en Europe ». L’homme de Guethary (village mythique du Pays Basque français) a shapĂ© sa premiĂšre board en 1968, dans la foulĂ©e de son voisin Barland Surfboards de Bayonne. Autant dire que l’on s’attaque cette fois aux prĂ©mices europĂ©ennes de ce sport devenu si populaire.

glacier 3000 barland

AprĂšs avoir rendu visite, les saisons passĂ©es, Ă  Boris de Sputnik Surfboards – Hossegor, puis Ă  Vincent de Vince Surfboards sur l’üle de Java en IndonĂ©sie ainsi qu’à JĂ©rĂ©my Ferrara de Ferrara Surboards – MĂ©doc (vous trouverez les liens de ces interviews Ă  la fin de cet article) nous jetons cette fois-ci notre dĂ©volu sur les ateliers de Guethary Surfboards au cƓur du village.

 

Nos amis fournisseurs de pains de mousse, fibre et rĂ©sine (Seabase Ă  Soorts-Hossegor) nous avaient prĂ©venus. Se rendre chez Guilhem c’est avant tout rencontrer un poĂšte
 un artiste. Et nous ne fĂ»mes pas déçus. AprĂšs dĂ©ambulation dans les charmantes rues aux noms « saturĂ©s » de Z, K, X et double RR typiques de la langue basque, nous voici face Ă  « l’antre mythique ». La porte s’ouvre. Stature imposante, poignĂ©e de main franche du travailleur manuel, un regard bleu, clair et net derriĂšre une paire de lunettes rondes Ă  la John Lennon, une certaine ressemblance avec l’acteur français Jean Reno, voici le fameux Guilhem Rainfray.

skis rental

AccompagnĂ© du sextuple champion suisse de SUP (Stand Up Paddle) Steeve Fleury-Le Doigt, ainsi que GaĂ«l Vuillemin (SUP GenĂšve), lui-mĂȘme vice-champion suisse, nous sommes immĂ©diatement sous le charme du personnage.

 

Imperturbable, la force tranquille de l’artisan, il met tout de suite son monde Ă  l’aise en commençant par nous montrer son systĂšme de fabrication des dites « planches creuses » en bois de balsa. Il nous parle ensuite de son approche des rĂ©sines Epoxy et Polyester puis nous sort quelques planches « hyper-collector » des annĂ©es 60 qui mettent des Ă©toiles dans ses yeux.

planches creuses en balsa

planche balsa une fois collée

 

 

 

 

 

 

 

Nous voici maintenant face Ă  sa collection de rabots, outils symboles de tous les shapers. Les machines dont il nous dĂ©crit les spĂ©cificitĂ©s sont lourdes et imposantes, tout un monde mĂ©canique loin des « chinoiseries » plastiques. Il nous parle Ă©galement des difficultĂ©s Ă  se fournir en piĂšces pour l’entretien de ses petites « formules 1 », raison pour laquelle Guilhem s’est lancĂ© dans l’importation d’un kit modification pour rabot Makita, spĂ©cifique au shape de surfboards.

skier aux diablerets

explications du maĂźtre shaper sous les yeux du champion suisse de SUP lui-mĂȘme shaper…

(renseignements Ă  propos de ce kit en Ă©crivant sur la page Facebook Guethary Surfboards et bientĂŽt sur http://www.guethary-distribution.com)

rabot makita shape board

le fameux kit modifié pour shaper

 

 

La suite prend vite une tournure de « grand livre de l’histoire du surf » avec un grand H. Ami avec plusieurs lĂ©gendes du shape des cĂŽtes californiennes, australiennes et sud-africaines, les anecdotes et histoires croustillantes fusent, avec dates Ă  l’appui.

SURFBOARDS SWITZERLAND

Guilhem Ă  15 ans (1970)

skis rental gstaad

la passion dans les yeux…

 

 

 

 

 

 

 

 

En tant que passionnĂ©, moi qui croyait en connaĂźtre un rayon, me voici tout petit face Ă  cette montagne de savoir et d’expĂ©rience. Une seule attitude s’impose : l’écouter et se laisser imbiber comme une Ă©ponge.

 

Passons donc à l’interview du maütre Guilhem Rainfray, 62 ans, de la marque Guethary Surfboards.

 

DPM    Depuis quand et comment es-tu arrivé au shape ?

GR       Ma premiĂšre planche a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e lors de l’hiver 1968/69. AprĂšs 2 ans de pratique mon pote et moi avons dĂ©cidĂ© de « dĂ©shabiller » et retailler ma vieille Barland pour la transformer en un outil de glisse plus court puisque cette mode venait d’arriver.

 

DPM    Quel est ton type de planche préféré et lesquelles aimes-tu shaper ?

GR       Celles de type « gun » car leurs courbes sont pour moi les plus naturelles. Ainsi « guns », « longboards » et « gliders » sortent rĂ©guliĂšrement de mon atelier, ce qui ne veut pas dire que je ne sais pas faire d’autres planches (rires)

louer des skis au glacier3000

glider surfboard…

DPM    Tu fabriques Ă©galement des planches en bois depuis bien avant l’actuelle mode « rĂ©tro ». Pourquoi t’es-tu dirigĂ© vers ce type de construction ?

GR       Ma toute premiĂšre board fut confectionnĂ©e en balsa car en 1969 il Ă©tait impossible de trouver des pains de mousse ! En tant que charpentier de formation le balsa m’a toujours attirĂ©. C’est un matĂ©riau que j’aime beaucoup travailler. Vu le nombre d’heures nĂ©cessaires, la raretĂ© et le prix de ce bois exotique, il est quasiment impossible de sortir une telle planche en-dessous de 2000 €. Par contre ces boards sont conçues pour durer plusieurs gĂ©nĂ©rations !

 

DPM    Que penses-tu des piscines à vagues qui font actuellement débat ?

GR       TrĂšs franchement, le concept me paraĂźt super intĂ©ressant. La premiĂšre dont j’ai entendu parler c’était celle de Phoenix Arisona dans les annĂ©es 70 qui comportait une sorte d’énorme rĂ©servoir d’eau que l’on relĂąchait d’un coup dans une piscine pour crĂ©er une sorte de vague qui ressemblait davantage Ă  un flot d’écume. Nous en sommes actuellement aux balbutiements mais en voyant la derniĂšre rĂ©alisation de Kelly Slater, on peut imaginer les qualitĂ©s de vagues qui seront produites dans le futur. Je trouve l’idĂ©e trĂšs intĂ©ressante pour des championnats puisque tous les concurrents auront enfin la mĂȘme chance avec des vagues identiques. N’étant personnellement pas fan de compĂ©tition, si les piscines Ă  vagues pouvaient limiter l’affluence de surfers dans l’ocĂ©an, j’en serais ravi (rires).

freerideworldtour club

skier a villars

skate collector dans le coin de l’atelier

DPM    De quel Ɠil vois-tu l’arrivĂ©e du surf aux prochains jeux olympiques.

GR       De la mĂȘme façon que j’ai vu l’arrivĂ©e du professionnalisme dans le surf. J’ai l’impression que contrairement aux anciennes « expression sessions », actuellement tout le monde ride quasiment de la mĂȘme maniĂšre puisque ils savent exactement ce qu’ils doivent faire pour marquer des points. Je trouve dĂ©plorable que lors des comptes rendus de championnats il est quasiment impossible de savoir quelles Ă©taient les conditions de vagues puisque l’on parle uniquement de notation. Je trouve ça de plus en plus ennuyeux.

 

 

DPM    Aimes-tu transmettre ton savoir ou préfÚres-tu garder tes secrets ?

GR       (rires) Depuis l’avĂšnement d’internet les secrets n’existent quasiment plus. Je participe d’ailleurs rĂ©guliĂšrement Ă  alimenter les blogs pour faire profiter de mon expĂ©rience et surtout faire Ă©viter mes bĂȘtises passĂ©es. Je suis complĂštement favorable Ă  la transmission du savoir, d’autant plus que le shape manuel est menacĂ© de disparition. Donc j’adhĂšre Ă  cent pour cent Ă  l’idĂ©e de transmettre le flambeau Ă  ceux qui ont envie de travailler Ă  la main.

 

DPM                  Je me suis laissĂ© entendre dire que tu es une sorte de « poĂšte » du shape. Es-tu d’accord avec cette Ă©tiquette et qu’en penses-tu ?

GR       Hahaha, là je suis un peu pris de court mais je veux bien accepter avec plaisir cette dénomination plutÎt sympathique.

snowboards diablerets

single fin by Guilhem…

DPM    Comment procéder pour devenir acquéreur ou membre de « la secte » Guethary Surfboards ? (rires)

GR       D’abord il faut avoir de trĂšs bonnes relations avec son banquier (rires). Non, j’essaie d’ĂȘtre accessible Ă  tout le monde, je ne pense pas que mes tarifs soient excessifs. Ils sont simplement le reflet d’un travail sur mesure, fait entiĂšrement Ă  la main, privilĂ©giant la qualitĂ© avant tout. Je reçois avec plaisir dans mon atelier et j’aime partager, ce qui me paraĂźt absolument indispensable pour fabriquer un bel outil de glisse adaptĂ© aux dĂ©sirs du client.

telemark diablerets

Vous l’aurez compris, en plus d’ĂȘtre une lĂ©gende vivante, Guilhem est un type super attachant, Ă©voluant dans un atelier oĂč la passion et la rĂȘverie ont leur place. N’hĂ©sitez pas Ă  prendre contact en likant sa page Guethary Surfboards.

(articles des shapers prĂ©cĂ©dents ci dessous, dans la mĂȘme sĂ©rie, cliquez sur les liens, bonne lecture…)

VOTRE DPM CREW se réjouit de vous retrouver a la rue de la Gare 50 aux Diablerets

Plein de nouveautĂ©s en shop dont les skis suisses de la marque FACTION ou MOVEMENT ainsi que XO by EXONDE…

Le FREERIDEWORLDTOUR CLUB LES DIABLERETS, en partenariat avec FACTION SKIS – LANGE BOOTS et LOOK FIXATIONS, est Ă©galement un de nos nouveau bĂ©bĂ©s Ă  suivre de prĂšs… 🙂

Vous pourrez aussi (enfin!) compter sur un BUREAU DES GUIDES DES DIABLERETS OFFICIEL pour organiser vos sorties en montagne dans notre si belle région.

A BIENTOT AU PIED DU GLACIER 3000 – LES DIABLERETS – SWITZERLAND

DPM CREW – WE LOVE SNOW

 

dans la mĂȘme sĂ©rie , nos INTERVIEWS des annĂ©es prĂ©cĂ©dentes :

BORIS DE SPOUTNIK SURFBOARDS : https://diablerets-pm.ch/2013/09/09/art-isan-de-la-glisse/

JEREMY FERRARA SURFBOARDS : https://diablerets-pm.ch/2017/02/25/surf-le-monde-magique-de-jeremy-ferrara/

VINCENT DE VINCE SURFBOARDS JAVA : https://diablerets-pm.ch/2016/07/25/2469/

 

Tags:, , , , ,

CatĂ©gories : location de skis aux DIABLERETS, louer des skis aux diablerets, News, rental skis les Diablerets Switzerland

Auteur :PRO SNOW SHOP

SKIS RENTAL LOCATION DE SKIS LES DIABLERETS SPORT 2000 SKI RENTAL LOUER DES SKIS AUX DIABLERETS GLACIER 3000

Suivez nous !

Souscrire Ă  nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises Ă  jour.

%d blogueurs aiment cette page :