DIABLERETS Good Deals

IMG_2497-0

skier aux Diablerets en se relaxant dans un vrai village de montagne suisse

Besoin de respirer ? Les Diablerets : une station de ski idéalement située ...
Carlos Gerber (Swiss Team) admirant les protos de dérives bois de Vince Surfboards

Rencontre avec un ARTISAN de la glisse passionné…

 english version below… Comme chaque année le team Diablerets PM vous propose ...
IMG_2671

Découvrir le vrai visage de l Himalaya avec une structure Indo-Suisse…

Prenez donc le temps de regarder cette petite vidéo et (ou) le ...

Nos dernières News

Les incroyables photos de Steph Kronik…sur insta…

cliquez sur le lien et découvrez le monde magique de Steph. 

Fan invétéré du #glacier3000 il en « tire » le meilleur …

Bonne journée 

le surf sur la côte nord de l Espagne …

l adresse parfaite pour l apprentissage du surf sur la magnifique côte nord de l Espagne. L équipe de Element vous attend pour un séjour de rêve en Cantabria

 

http://www.elementsurf.de/dpm,surf,skis

Diablerets-PM (DPM) pure énergie jus Shop !

de tous les « Passe Montagne Shop » votre DPM (les Diablerets) est L ORIGINAL ONE 😜

Rendez nous visite dès novembre et sentez vous meme la différence !

WE LOVE SNOW !  

 

Wanted Worker ! 😜

DPM Shop cherche un vendeur (euse) avec connaissances du monde de la glisse sur neige pour la saison 2016/17 !!

Profil : excellente présentation travailleur -dynamique  – Sympa et souriant parlant Français et Anglais minimum.

Pouvant s’intégrer à notre équipe jeune et dynamique pour location et vente de matos hiver /skis / boards/ telemarks /habits /accessoires etc…

De novembre à avril avec possibilité de faire plusieurs saisons si entente.

Faire offre par CV  av photos et motivation uniquement à blaiselongnose@gmail.com

A bientot !😜

skier aux Diablerets en se relaxant dans un vrai village de montagne suisse

Besoin de respirer ?

Les Diablerets : une station de ski idéalement située entre VillarsLeysin et la fameuse Gstaad si chère aux célébrités du monde entier.

Aux Diablerets les caractéristiques d’un vrai village de montagne n’ont pas disparu : fromagers, agriculteurs de haute montagne et artisans divers perpétuent les traditions jusqu’au coeur même de la station.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aux Diablerets les habitants portent un soin tout particulier à leurs habitations. La grande majorité des constructions et des chalets est en bois soigneusement ouvragé afin de ne pas dénaturer le paysage alpestre.

Idéalement située au pied du Glacier 3000, la station des Diablerets garantit ainsi la pratique du SKI, du SNOWBOARD ou du TELEMARK de novembre à fin avril.

Vous trouverez à coup sûr dans l’un de ses trois domaines skiables de quoi satisfaire vos envies. En effet, les fans de haute montagne, de longues pistes et d’atmosphère alpine seront comblés par leurs sorties au Glacier 3000. 

Le domaine d’Isenau et ses pentes faciles orientées plein Sud ainsi que la grande terrasse panoramique du restaurant Chez Gipsy deviendront rapidement le coup de coeur des familles.

Du côté du Meilleret la neige reste souvent fraîche et poudreuse (pentes Nord) et les installations vous permettront de rejoindre le domaine skiable de Villars sur des kilomètres de pistes variées dans un cadre grandiose.

20140422_081404

SKI NORDIQUE ( SKI DE FOND ) sentiers de RAQUETTES A NEIGE, PISTE DE LUGE, VOLS EN PARAPENTE etc…   :  vivre au rythme de la NATURE !

Pour réussir pleinement votre séjour aux Diablerets, vous trouverez dans nos liens (colonne de gauche du site) nos partenaires hôteliers – Hôtel du Chamois, Hôtel du Pillon, Hôtel les Lilas, B&B la Daille – ainsi que l’agence immobilière DHS Diablerets Home Service.

Nous nous réjouissons de vous accueillir dans notre magasin DPM – Diablerets Passe Montagne spécialisé  dans la location et vente de skis, snowboards, vêtements et accessoires, situé à l’entrée du village juste à côté de la Coop, dans le bâtiment au logo SPORT 2000.

La sympathique équipe de Diableret-Villars Tourisme ainsi que l’ESS-Ecole Suisse de Ski sont logés à la même enseigne et se feront un plaisir d’agrémenter vos vacances dans la vallée des Ormonts.

A une demie-heure du Lac Léman, le plus grand d’Europe (Lake of Geneva), 30 minutes de Gstaad et 35 minutes des très appréciés Bains de Lavey vous retrouverez calme et sérénité dans l’une des plus authentiques stations de ski suisses.

A BIENTOT … AUX DIABLERETS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

votre DPM TEAM.

Rencontre avec un ARTISAN de la glisse passionné…

 english version below…

Comme chaque année le team Diablerets PM vous propose de partager quelques-unes de ses découvertes estivales. En tant que passionnés de glisse et de nature, quand la neige fond, nous nous « exportons » à la recherche des meilleures vagues possibles qui nous permettront d’exploiter l’élément liquide.

#surfing #java #dpm #crew

A la mer et à la montagne…

Cela nous amène régulièrement, à la montagne comme à la mer, à la rencontre de personnages enthousiastes gravitant autour de nos sports favoris.

SKIER AU GLACIER 3000

A la montagne et à la mer…

Il y a deux ans nous vous proposions un reportage sur Boris, le shaper original de Sputnik Surf Boards (Hossegor Surfing Academy) basé à Soorts/France (texte que vous pouvez relire en cliquant sur le lien hossegor surf academy ci dessous en fin de page).

Aujourd’hui nous allons faire connaissance avec une personnalité atypique et attachante du monde très restreint des fabricants de planches de surf en bois.

SKIS SURF SWISS#BALI #MONTAGNE #SNOW

C’est en surfant dans un coin retiré de l’île de Java (Indonésie) que la chance m’a été donnée de rencontrer, à l’eau, Vincent Marie Jean Tierny, chevauchant une « sculpturale » et imposante planche entièrement fabriquée en bois de balsa. L’après session autour d’un café m’en apprend davantage sur la vie trépidante de ce personnage hors du commun tout en m’offrant la possibilité d’essayer son « objet de culte », test des plus concluants. En effet, la planche, malgré son apparence, n’est pas plus lourde qu’un surf classique en mousse et fibre, et rivalise sans aucun complexe avec les meilleures longboards que j’ai eu l’occasion de rider.

Ayant déjà au programme des jours suivants l’ascension du volcan Ijen, nous rajoutons logiquement une visite de son atelier de shape, Vince Surf Boards, se situant dans la ville de Banyuwangi, au pied de cette montagne.

Souvenir de notre visite dans l atelier de Vincent

Souvenir de notre visite dans l atelier de Vincent

Il existe sur la planète moins d’une dizaine de fabricants officiels de planches en bois dont la plupart sont loin d’en produire autant que Vince Surf Boards. Rares sont ceux qui peuvent prétendre à un tel niveau d’inventivité et de finitions. Cette visite fut donc un réel privilège pour notre petit comité composé de Carlos Gerber, l’un des meilleurs freestylers mondiaux du moment, membre de l’équipe suisse de snowboard en vue des prochains jeux olympiques, Loïc Staub, freerider, notamment ex-vainqueur de la Zinal Freeride, Mathieu Fleury, skieur Big Air, réputé dans le milieu pour ses « talents aériens », Agus Prihandoyo, Indonésien surfer de grosses vagues, local du fameux spot de G-Land,Clémentine Duboc, Diablerets PM crew ainsi que Blaise Rouiller, votre serviteur.

travail sur un

Je vous propose donc l’interview de Vincent, entre autres ingénieur spécialisé dans la construction marine et ancien sauveteur en mer SNSM (oui, ce sont les fous qui sautent de l’hélicoptère avec les palmes entre les dents pour secourir les marins en perdition) !!!

– Blaise : qui es-tu, d’où viens-tu ?

– Vincent : Je m’appelle Vincent Tierny, j’ai 55 ans et suis originaire du Nord de la France.

L'atelier de VINCE se trouve au pied du volcan Ijen ...

L’atelier de VINCE se trouve au pied du volcan Ijen …

-BR : Depuis quand vis-tu en Indonésie et quelles sont les raisons de ton installation à Banyuwangi /Java.

– VT : Je suis venu pour la première fois en Indonésie en 1978 dans le cadre d’un échange d’étudiants, durant une année dans une famille, et par la suite, mon installation à Banyuwangi, c’était pour y retrouver l’atmosphère de ma « belle époque » de Bali (rires).

Agus teste un shortboard wood

Agus teset un shortboard wood

– BR : Qu’est-ce qui t’a conduit à fabriquer des planches de surf et depuis quand exerces-tu cette activité ?

– VT : Il y a une vingtaine d’années j’ai quitté l’entreprise Thompson pour me mettre à fabriquer des bateaux en Indonésie. Suite à la crise asiatique j’ai malheureusement fait faillite et me suis reconverti dans l’éco-tourisme dans une réserve naturelle de ce pays. J’ai finalement dû me décider entre rester là-bas à vie ou en sortir pour chercher un nouveau challenge. J’ai alors décidé de me rendre à Bali où je me suis mis à faire du surf car il n’y avait plus de poisson à pêcher en chasse sous-marine (rires), m’étant juré de ne plus jamais fabriquer de bateaux pour des clients. J’ai pensé que je pourrais construire des planches de surf en bois, ça je pouvais me le permettre (rires), et j’ai commencé dans mon garage. La marque Rip Curl les a vus et a exprimé le souhait de m’en acheter pour leurs shops. C’est ainsi que j’ai débuté sur ce marché il y a une dizaine d’années.

Carlos Gerber (Swiss Team) admirant les protos de dérives bois de Vince Surfboards

Carlos Gerber (Swiss Team) admirant les protos de dérives bois de Vince

SKI ZU VERMITEN LES DIABLERETS WOOD SURFBOARDS

#balsa #surfboards #ski #rental

L’âme d une planche balsa

– BR : Construis-tu uniquement des planches de surf ?

– VT : Oui, essentiellement, ainsi que des Stand Up Paddles (SUP). Actuellement je suis aussi en train de fabriquer mon propre bateau catamaran destiné à de futurs boat trips pour surfers.

– BR : Quelles essences de bois utilises-tu et de quelles provenances ?

– VT : Il s’agit principalement de balsa que nous faisons pousser nous-mêmes dans la région, sur les flancs du volcan Bromo. Un arbre est utilisable après 4 ou 5 ans. C’est très rapide et pratique.

#wood #boards #surfboard #diablerets #villars #leysin

Aan Prihandoyo (fils d’Agus) sur sa wood longboard

– BR : Combien de personnes emploies-tu ?

– VT : Cela fluctue entre 8 et 20 personnes en fonction des commandes. Plusieurs de nos employés travaillent « à façon ».

– BR : Considères-tu, par le biais de ton entreprise, jouer un rôle social dans la région ?

– VT : ça n’est pas mon objectif premier, j’ai arrêté depuis longtemps de faire le Don Quichotte (rires) mais ça me fait grand plaisir de pouvoir offrir à mes employés une qualité de vie meilleure que le standard indonésien, ce qui par ailleurs les motive grandement.

CATAMARAN BOIS

le catamaran perso de Vince…bientôt à dispo des clients pour partir en surf trips…

#Ferien #diablerets #glacier3000

Vincent nous présente ses « blanks » à shaper soi-même…

IMG_8100

– BR : Combien de planches de surf produis-tu par année ?

– VT : Nous en sommes actuellement à environ 150 mais nous devrions être capables d’en

produire plus car la demande est forte, c’est également la raison de notre déménagement à

Banyuwangi. Nous avons pour but de nous stabiliser autour des 300 pièces par an.

#skis #les diablerets #glacier3000 #suissetourisme

l’atelier du rêveur🙂

– BR : Travailles-tu uniquement sur des modèles de séries ou fabriques-tu également des

« customs » à la demande du client ?

– VT : En premier nous proposons à nos clients les modèles de notre assortiment, mais nous

pouvons répondre à des demandes particulières en fabriquant du « sur mesure »

#wood #spirit #surfboards

processus de teinture du bois…(huiles naturelles)

IMG_8077

– BR : En quoi tes planches sont-elles plus écologiques que les autres ? Sont-elles 100 %« naturelles » ?

– VT : 100 % non, les « intégristes » diront qu’il reste encore de la colle et de la résine mais nous estimons avoir résolu le problème à 98 %. Veuillez donc bien nous laisser un peu de temps pour les 2 % restants (rires). Elles sont écologiques vu que la matière est bio dégradable. Nous n’utilisons ni plastique ni mousse et surtout elles sont durables à vie. Il ne s’agit pas d’un produit jetable, le but étant de les transmettre à ses enfants et petits-enfants. Il m’est même arrivé de réparer des planches en balsa ayant plus de 50 ans !

#holliday #surfboards #woodmade #artisant

fish tail après glaçage…prêt pour le ponçage et polish de finition qui éliminera les gouttes visibles sur l’arrière de la board

#villars #diablerets #leysin– BR : Où exportes-tu tes produits ?

– VT : Un peu partout, Japon, Nouvelle-Zélande, Suède, Europe en général. Nous travaillons

en ce moment particulièrement au développement des marchés Australien et Japonais.

– BR : Parles-moi un peu plus du marché Japonais qui est généralement très spécifique

quand il s’agit de ski et de snowboard.

– VT : Les Japonais sont difficiles mais aiment les belles choses et savent les reconnaître. Ils

se montrent très sensibles aux « constructions » en bois ainsi qu’au détail des finitions.

#japan #skis #isenau #meillerets

– BR : Quel est ton modèle préféré dans votre gamme ?

– VT : Personnellement je surfe une réplique d’un shape de Donald Takayama. Une

longboard de 11.2 !

– BR : Merci Vincent, pour cette visite très instructive et d’avoir bien voulu répondre à mes

questions.

#vaud #ski #villars

Clémentine, Carlos et Mathieu à l’écoute du « maître »🙂

Ayant eu par la suite l’occasion de me rendre encore plusieurs fois chez Vincent, j’ai appris

aussi que malgré la modestie du personnage dans l’interview ci-dessus, sa société est une

des seules de la région travaillant à l’introduction d’un vrai plan social pour ses employés.

A propos du bois, Vincent est à même de contrôler sa production de balsa de A à Z et de

travailler en auto suffisance : il amène gratuitement les petits plans de balsa en pots aux

paysans de la région du volcan Bromo et leur garantit de les acheter 4 ou 5 ans plus tard

lorsqu’ils auront atteint la taille nécessaire pour être transformés en planches de surf.

#randonée #les #DIABLERETS #région

tronc de balsa après 4-5 ans…prêt à être transformé en surf !!!

Par ailleurs, l’entreprise produit également son propre wax (anti dérapant à appliquer sur le

dessus des planches de surf) à partir d’un système très ingénieux et innovant et fournit aussi

à ses clients des « blanks » : l’équivalent d’un pain de mousse brut pour les surfs de

construction classique, ce qui peut vous permettre de shaper vous-même votre propre

planche en balsa. VINCE SURFBOARDS est à ma connaissance le seul fabricant bois au

monde à offrir cette extraordinaire possibilité dans diverses dimensions (mini simon-fish-

short board-mini malibu-longboard-etc)

#surf #blanks #diablerets #fitness

stock de blanks self shape…

skis de rando a louer aux Diablerets

le système de wax maison ! beau et éfficace !!!

Ce fut un réel plaisir d’aller à la rencontre de Vincent et ses employés. il est toujours bon de découvrir un puriste artisan de la glisse !!!!

Dans notre domaine de prédilection qu’est la neige, ils sont rares aussi. C’est pourquoi

l’équipe de DIABLERETS PM est heureuse de vous proposer, depuis l’an passé, entre autres,

les skis de la marque suisse XO/skis by Exonde dont la passion de leur « géniteur »

Stéphane Exartier s’apparente à celle de Vincent Tierny.

SKIS XO

Info sur la marque XO dans l’article « XO Swiss ski by Exonde »

https://diablerets-pm.ch/2015/02/23/test-ski-suisse-revolutionnaire-xo-le-dimanche-22-mars-a-iseneau-avec-dpm/

et tests durant toute la saison dans notre DPM pro shop, rue de la gare 50 (à côté de la

Coop) aux Diablerets.

SKIS TEST

Nous espérons que cette article vous à plu.

Magnifique saison de glisse sur neige à tous !

Au plaisir de vous retrouver pour partager notre PASSION.

pour DPM

Blaise Rouiller

Les liens nécessaires avec VINCE SURFBOARDS :                                                                                                         http://www.vince-surfboards.com/

ou sur  FACEBOOK

https://www.facebook.com/woodensurf?fref=ts

A lire ou re lire : Visite à Hossegor surf academy chez Boris le shaper

https://diablerets-pm.ch/2013/09/09/art-isan-de-la-glisse/

Villars LEYSIN Skier au GLACIER 3000 #glacier3000

votre serviteur avec des alaias (ancètre du surf) ravi de notre visite chez Vince…

export blanks

no comment...:-)

Vince SURFBOARDS no comment…🙂

#dpm #diableretsDIABLERETS SKI FOND

xo skis

skis XO en teste chez DPM

1.

MEETING WITH A PASSIONATE CRAFTSMAN OF GLIDE

As every year the team Diablerets PM offers to share some of its summer discoveries. As lovers of skiing and nature, when the snow melts, we « export » ourselves in search of the best waves that will allow us to follow up the liquid element.

This brings us regularly, as well at the mountain as to the sea, to meet enthusiastic characters gravitating around our favorite sports.

Two years ago we told you a story of Boris, the original shaper of Sputnik Surf Boards (Hossegor Surfing Academy) based in Soorts / France (text that you can find in our previous writings).

Today we will get to know a unique and engaging personality of the niche world of wooden surfboards manufacturers.

While surfing in a remote corner of the island of Java (Indonesia) the chance was given to me to meet, on the water, Jean Marie Vincent Tierny, riding a « sculptural » and imposing board entirely made of balsa wood. After the session, while drinking a coffee, I was able to learn more about the hectic life of this extraordinary character and I had the opportunity to try his « cult object », a very successful trial. Indeed, the board, despite its appearance, is not heavier than a classic surfboard of foam and fiber, and competes without complexes with the best longboards that I had the opportunity to ride.

Having already plans to climb of Ijen volcano on the following days, we logically added a visit to his shape workshop, Vince Surf Boards, located in the city of Banyuwangi, at the foot of this mountain.

On this planet, there are less than a dozen official manufacturers of wooden boards, most of which are far from producing as many as Vince Surf Boards. Few people can claim this level of inventiveness and finishes. This visit was therefore a real privilege for our small committee composed of Carlos Gerber, one of the world’s best freestylers of the moment, member of the Swiss Snowboard Team for the upcoming Olympics, Loïc Staub, freerider, former winner of the Zinal Freeride, Mathieu Fleury, Big Air skier, renowned in the world of skiing for his « air talents », Agus Prihandoyo, Indonesian large waves surfer, native of the famous spot of G-Land, Clementine Duboc, Diablerets PM crew, and Blaise Rouiller, your “servant”.

I therefore suggest the interview with Vincent, who, among other skills, is an engineer specialized in marine construction and former lifeguard SNSM (yes, these are the crazy men jumping from the helicopter with the palms between their teeth to rescue sailors in distress) !!!

– Blaise: who are you, where are you from?

– Vincent: My name is Vincent Tierny, I’m 55 and coming from the North of France.

2.

– BR: Since when do you live in Indonesia and why did you settle down in Banyuwangi / Java?

– VT: I came for the first time in Indonesia in 1978 as part of a student exchange, staying one year in a family, and then, concerning my settlement in Banyuwangi, it was because it reminded me my good old days in Bali ! (laughs).

– BR: What led you to making surfboards and when did you start ?

– VT: About twenty years ago I left the Thompson company and began to manufacture boats in Indonesia. Following the Asian crisis I unfortunately got bankrupt and switched to eco-tourism in a natural reserve in this country. I finally had to decide whether to stay there for a lifetime or leave to look for a new challenge. I eventually decided to go to Bali where I began to surf as there were no more fishes to catch in spearfishing (laughs), having sworn that I’d never make boats for customers anymore. But I thought I could build wooden surfboards, this I could allow it to myself (laughs), and I started in my garage. The Rip Curl brand saw them and expressed the wish to buy some for their shops. This is how I started in this market about ten years ago.

– BR: Do you only build surfboards?

– VT: Yes, essentially, as well as Stand Up Paddles (SUP). Currently I am busy building my own catamaran boat to organize future boat trips for surfers.

– BR: What types of wood are you using and where do you source it?

– VT: I mainly use balsa that we grow ourselves in the area, on the slopes of the Bromo volcano. A tree is usable after 4 or 5 years. It’s very fast and convenient.

– BR: How many people do you employ?

– VT: It fluctuates between 8 and 20 people depending on orders. Several of our employees work under toll manufacturing contracts.

– BR: Do you consider that you are playing a social role in the area with your business ?

– VT: This is not my first goal, I stopped playing Don Quixote a long time ago (laughs) but I’m happy to offer my staff a better quality of life than the Indonesian standard, which also greatly motivates them.

– BR: How many surfboards do you produce per year?

– VT: We’re at about 150 but should be able to produce more because demand is high; it is also the reason for our move in Banyuwangi. We aim to stabilize around 300 pieces a year.

3.

– BR: Are you only working on model series or do you also make « customs » upon request ?

– VT: First we offer them the models in our range, but we can respond to specific requests by manufacturing customized products.

– BR: In what way can you say that your boards are more ecological than others? Are they 100% « natural »?

– VT: Not 100%, the « fundamentalists » will say that there is still glue and resin, but we believe to have solved the problem at 98%. So please leave us a little time for the remaining 2% (laughs). They are environmentally friendly because the material is biodegradable. We do not use plastic or foam and, above all, they are sustainable. It is not a disposable product, they are supposed to be transmitted to children and grandchildren. I even happened to repair balsa boards that where older than 50 years !

– BR: Where do you export your products?

– VT: Almost everywhere, Japan, New Zealand, Sweden, Europe in general. We are currently working particularly on the development of Australian and Japanese markets.

– BR: Tell me a little about the Japanese market, which is usually very specific when it comes to skiing and snowboarding.

– VT: The Japanese are tough but love beautiful things and know how to recognize them. They are very sensitive to products made of wood and to details and finishes.

– BR: What’s your favorite model in your range?

– VT: Personally I surf a replica of a shape from Donald Takayama. A longboard 11.2 ! (laughs)

– BR: Thank you Vincent, for having answered my questions during this very informative visit.

Having had subsequently the opportunity to go several times at Vincent’s, I have also learned that despite the modesty shown in the above interview, his company is one of the few in the area working on the introduction of a true social plan for its employees.

Concerning the wood, Vincent is able to control the production of balsa from A to Z and works in self-sufficiency: he brings small balsa plants in pots to the farmers in the region of the Bromo volcano for free and guarantees to buy them 4 or 5 years later when they reach the size needed to be transformed into surfboards.

Furthermore, the company also produces its own wax (anti slip to apply on top of surfboards) from a very ingenious and innovative system and also provides customers with « blanks », the equivalent of a raw foam block for surfboards of conventional construction, which can

4.

allow them to shape by themselves their own balsa board. Vince Surf Boards is to my knowledge the only wooden manufacturer worldwide to offer this extraordinary possibility in various sizes (mini simon-fish-short board-mini malibu-longboard-etc).

It was a real pleasure to meet Vincent and his staff. What a good feeling to find such a purist craftsman of sliding!!!!

http://www.vince-surfboards.com/

https://www.facebook.com/woodensurf?fref=ts

https://diablerets-pm.ch/2013/09/09/art-isan-de-la-glisse/

In our predilection field, the snow, they are uncommon too. That is why the Diablerets PM team is happy to offer, since last year, among others, the Swiss brand of skis XO/skis by Exonde whose “father” Stéphane Exartier’s passion is comparable to Vincent Tierny’s.

More information on the XO brand in the article « XO by Swiss ski Exonde »

https://diablerets-pm.ch/2015/02/23/test-ski-suisse-revolutionnaire-xo-le-dimanche-22-mars-a-iseneau-avec-dpm/

, and tests throughout the season in our DPM pro shop, rue de la Gare 50 (next to the Coop) at Les Diablerets.

 

To all of you, a magnificent sliding snow season.

 

 

We look forward to seeing you to share our PASSION.

 

 

for DPM

Blaise Rouiller

Découvrir le vrai visage de l Himalaya avec une structure Indo-Suisse…

les,Diablerets,skisPrenez donc le temps de regarder cette petite vidéo et (ou) le site web de nos amis Nicolas Mathey (les Diablerets)et Prem Thakur (Parvati vallée) qui vous proposent d authentiques balades, randos et plus encore afin de découvrir l Himalaya sous un angle quasi inconnu du grand public

leur amitié Indo Suisse vous guidera sans doute vers l une de vos plus belles aventures

cliquez sur ce lien :

http://parvati-himalaya-adventure.com/fr/videos/riding-in-india-2015.html

Par ici le paradis…

la nature t appelle ? Le vert ,le blanc et le grand air…? Essaie les Diablerets…!!!🌞 

 

Boooom c est l été…

c est l été…enfin…😉

Les Diablerets ,la station prête à vous rafraîchir …

Ce w-end c est la fête du village / Nuit des Diables.

A bientôt au pied du fantastique #glacier3000

 

ballades…


Bonne journée.

Votre DPM team  
 

Good morning les Diables…